Biathle Laser run Triathle Tetrathlon Pentathlon
VIE FEDERALE >

Election fédérale 2014 - 17 mai 2014


Samedi dernier (17 mai) la Fédération Française de Pentathlon Moderne a tenu son assemblée générale dans les locaux du CNOSF. Au terme de celle-ci, Joël Bouzou est devenu le président français de cette fédération olympique.

Joël Bouzou a eu une carrière sportive exceptionnelle : premier champion du monde français de la discipline en 1987, il a participé à 4 Jeux Olympiques, et y a conquis ce qui reste la dernière médaille française dans ce rendez-vous majeur, en 1984, avec Paul Four et Didier Boube. Il occupe aujourd'hui de hautes fonctions à l'international : Président Fondateur de "Peace and Sport", ou encore président de la WOA, association mondiale des athlètes ayant participé aux Jeux Olympiques (100 000 dans 142 pays), où il a succédé à Dick Fosbury.
Il est également vice-président de l'Union Internationale de Pentathlon Moderne, après en avoir été Secrétaire General pendant 15 ans. Enfin il est Conseiller auprès de SAS Le Prince Albert II de Monaco. On comprend qu'il ait été largement plébiscité à cette nouvelle responsabilité, ou l'attendent de nouveaux challenges.

Ces challenges, ce sont essentiellement d'une part la conquête d'une médaille olympique qui se dérobe à la France malgré les excellents résultats de ses athlètes dans les autres compétitions, d'autre part le développement d'un sport qui mise désormais sur des formats différenciés. En effet ce n'est plus seulement le pentathlon dans sa configuration olympique qui est proposé (rappelons que ses cinq disciplines sont l'escrime le tir la course la natation et l'équitation), mais une série de combinaisons de celles-ci comme le biathle, le triathle... qui associent de deux à cinq pratiques, avec dès l'an prochain des championnats dans chaque format.

Joël Bouzou avait annoncé qu'il acceptait cette responsabilité pour autant qu'il pourrait bénéficier de la présence à ses côtés de Claude Guiguet, ancien Directeur Technique National, lui-même nouvel élu au comité directeur de la fédération au sein de laquelle il revient donc avec de nouvelles et importantes responsabilités. Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble par le passé, lorsque Joël BOUZOU était DTN, et qu'il a promu le "pentajeune", cette discipline qui préfigurait l'évolution actuelle.
Lors d'un bref discours inaugural, le nouveau président insistait à la fois sur le besoin urgent de gagner de nouveaux licenciés, mais aussi sur les atouts que constituent désormais les nouvelles pratiques et le passage au tir au laser, ludique et sans danger: associé à la course, ce "combiné", véritable "biathlon d'été", séduit déjà, partout où il est proposé.
A noter qu'au cours de la même réunion, la Directrice Technique Nationale, Maguy Nestoret Ontanon, annonçait officiellement son départ du Pentathlon, confirmant le communiqué ministériel de la veille, dans lequel la nouvelle ministre Najat Vallaud Belkacem la nommait en charge d'une mission pour structurer et amplifier l'action du mouvement sportif contre l'homophobie et les discriminations liées à l'orientation sexuelle dans le sport.

C'est donc une fédération largement remaniée qui s'engage résolument dans d'importantes évolutions, Joël Bouzou ne manquant pas de réaffirmer en conclusion son attachement au mouvement sportif, à ses valeurs et à son éthique.





Contactez-nous

FF Pentathlon Moderne
1 av Pierre de Coubertin
75640 Paris cedex 13
Tel : 01 58 10 06 66
Fax : 01 58 10 01 71
federation@ffpentathlon.fr

Nos Partenaires